Écoutez la version audio de cet article en cliquant ici.

 

Vous êtes préoccupés par les problèmes que vous vivez au sein de votre couple. Vous songez à la séparation ou vous êtes en plein dedans, en plein divorce ou sur le point de le demander et les questions liées aux enfants, aux finances, à l’organisation, à votre nouvelle vie vous font vivre des tensions, des peurs vous submergent, parfois l’angoisse arrive.

Les pensées se bousculent, vous êtes fatigués, démunis. Vous vous sentez sur une pente glissante et vous ne savez pas de quoi sera fait votre futur ni comment les enfants vont réagir, comment votre partenaire va agir, réagir, comment vous allez vous en sortir. Votre moral est tout en bas et parfois la colère, la rage gronde. Vous culpabilisez. Vous vous êtes éloignés des années de bonheur et vous n’avez peut-être pas vu la tempête arriver. Aujourd’hui vous avez le sentiment de vivre un naufrage et ça fait peur.

  • Est-ce que je vais encore voir mes enfants ?
  • Je ne vais pas survivre… je vais me retrouver seul dans un appartement ?
  • Quels seront mes droits lorsque nous serons séparés ? Est-ce que je vais
    avoir mon mot à dire pour notre enfant ?
  • Je ne veux plus la voir… je ne peux plus la voir….
  • Est-ce que je vais me faire rejeter par mes enfants ?
  • Ça y est… il me manque à nouveau des vêtements. Ils sont restés chez Paul.
  • Qui va payer les lunettes de Jonathan ?
  • Je me sens si seul…

Peu importe là où vous en êtes aujourd’hui. Le plus important c’est ce que vous allez faire maintenant dans la situation dans laquelle vous vous trouvez.

Que souhaitez-vous pour la suite ? Comment imaginez-vous la collaboration parentale que vous allez mettre en place pour le bien-être de vos enfants ?

Je vois en votre conflit un immense potentiel pour aller de l’avant. Profitez dès à présent de l’énergie générée par celui-ci, peu importe sa nature, pour transformer et vous propulser ainsi que vos enfants dans une situation de vie nouvelle.

C’est en épaulant mon Père lors de son divorce que j’ai trouvé ma vocation de médiatrice. Le chemin ardu de celui-ci m’a ouvert les yeux sur l’absolue nécessité du dialogue et de pouvoir être entendu dans ce que vous vivez et que vos besoins soient pris en compte afin de pouvoir négocier le changement à deux.

Arriver à une entente commune et aller au plus près de vos besoins et de ceux de vos enfants va contribuer à rassurer grandement chacune des personnes concernées par votre situation.

Laissez-moi vous accompagner sur votre chemin pour clarifier votre situation et transformer votre conflit en tremplin.

 

Tout d’abord penchons-nous sur la source de votre conflit :

  1. Le conflit naît lorsque quelque chose n’a pas été exprimé. Avez-vous déjà remarqué avec quelle facilité nous interprétons, jugeons et pire imaginons ce que l’autre personne pense. Je suis sûre que l’autre fait ça pour m’embêter ou pour m’empêcher de faire ci ou ça…

    Dans ma pratique, régulièrement, je questionne «Le saviez-vous que Madame ou Mr pensait cela ? Quelle s’imaginait ça ou ça ?» et bien souvent les personnes tombent des nues et se rendent compte que leurs peurs les a fait imaginer et penser au pire alors que l’autre personne n’avait pas du tout les intentions que l’autre lui avait prêtées…

  2. Il est fréquent que les personnes se rendent compte qu’en fait elles souhaitent la même chose…Être rassurées.
  3. Lorsque vous prenez conscience de ce qui se passe, de ce qui vous anime et que chaque personne vit dans son monde, son univers de pensées, vous avez l’opportunité de commencer à transformer, à chercher des solutions communes pour aller de l’avant.

    Le conflit va donc se transformer en tremplin en ayant comme objectif le bien-être de chacun des membres de la famille.

  4. Maintenant que vous vous êtes penchés sur la source de votre conflit et que vous reconnaissez que dans cette situation vous avez tous des besoins différents vous êtes enclins à entrer dans une phase où vous allez commencer à accepter que la situation soit comme elle est et accepter d’accueillir les vagues et les ras de marée qui vous submergent.
  5. C’est normal d’avoir peur. Le changement fait peur. L’inconnu fait peur. Et l’angoisse monte lorsque je pense à demain… ou plus tard… d’où l’importance de vous arrêter, de respirer et d’expirer pour revenir dans l’instant présent et retrouver le calme. Le fait de revenir «Ici et maintenant» va grandement favoriser la recherche de solutions et de compromis viables pour le futur. C’est «Ici et maintenant» dans l’instant présent que j’ai besoin d’être rassuré pour pouvoir aller de l’avant le plus sereinement possible.
  6. Lorsque je comprends que chacun est responsable de ce qu’il ressent et que j’arrête d’accuser l’autre ou la vie par rapport à ce qui m’arrive, j’entre dans une logique où je pense que les tous événements que je vis vont me servir à grandir, à évoluer. Je peux commencer à vraiment avancer et à transformer les évènements douloureux en de formidable opportunités de croissance.
  7. Il y a toujours une solution pour autant que nous voulions bien nous asseoir autours d’une table et chercher ensemble comment faire pour avancer, transformer et aller mieux.

Peu importe ce que vous avez vécu dans votre passé. Ce qui est important c’est aujourd’hui et l’énergie que vous nourrissez pour aller de l’avant et essayer de préserver l’équilibre pour le bien-être de vos enfants.
Je suis là pour vous accompagner sur ce chemin. Si vous souhaitez plus d’informations vous pouvez me contacter sur www.ecoute-mediation.ch

Je vous remercie de m’avoir lue et que que le meilleur soit pour vous !

Janick Biselx-Menétrey

Auteur Janick Biselx-Menétrey

Janick Biselx-Menétrey Médiatrice familiale HES-SO et conseillère en parentalité à Martigny et Levron (Vollèges).

Plus d'articles de Janick Biselx-Menétrey

Laisser un commentaire